Pourquoi avoir recours à une blépharoplastie ?

La blépharoplastie, appelée aussi chirurgie des paupières, permet au chirurgien plasticien de faire la correction des signes de vieillissement qui chargent les paupières et d’améliorer les diverses imperfections esthétiques qui peuvent octroyer aux yeux une allure exténuée ou ballonnée. MACLINIC vous propose une prise en charge complète, en toute discrétion et confort, réunissant les dernières technologies de la médecine esthétique en chirurgie des paupières. Voyez en détail ces raisons pour lesquelles faire appel à une blépharoplastie.

Les raisons pour lesquelles faire appel à une blépharoplastie

La blépharoplastie ou chirurgie plastique des paupières a pour but de faire la correction de manière constante de deux problèmes répétitifs donnant au regard un aspect accablé : le relâchement de la peau et l’entassement de graisse. Pour le relâchement de la peau, en prenant de l’âge (à partir de 40 – 45 ans), le derme au niveau des yeux a tendance à se relâcher, ce qui surcharge le regard. Les paupières vont ainsi devenir plus traînantes, notamment celle d’en haut, mobile et coriace. Cette paupière supérieure peut chuter sur l’œil jusqu’à constituer un aspect de casquette et s’escorter d’une queue traînante de sourcil. Dans une telle situation, on peut envisager d’associer à la chirurgie des paupières un lifting temporal. Mais, d’une façon moins énoncée, le relâchement de la peau peut également toucher la paupière d’en bas. Si cela s’avère utile, le chirurgien plasticien, en plus de la chirurgie des paupières, va traiter les autres défectuosités du regard comme les cernes et les rides aux alentours des yeux. Pour l’entassement de graisse, ce sont d’infimes amas graisseux qui se révèlent sous forme de poches sous les yeux. Cela peut faire apparition précocement, aux alentours de 20 – 25 ans, et quelques situations peuvent encore appuyer cette manifestation comme l’alcool, le harassement et le tabac. Il est aussi possible qu’une boule de graisse persiste. C’est le cas d’une hernie. Celle-ci se forme sur la partie de l’angle supérieur et intérieur de l’œil, à côté de la racine du nez. Il n’y a que la chirurgie plastique des paupières qui peut ôter efficacement et manifestement cet entassement de graisse.

Comment se déroule une chirurgie plastique des paupières ?

L’intervention s’effectue sous anesthésie générale ou locale. Elle ne requiert pas nécessairement d’hospitalisation. Tout dépend du souhait du/de la patient(e) et des différents conseils du chirurgien plasticien. Cette intervention peut aller d’une trentaine de minutes à une heure, en fonction de l’opération, celle-ci pouvant toucher deux ou les quatre paupières. Il y a deux manières d’opérer : avec cicatrices et sans cicatrices. La méthode avec cicatrice est celle employée lorsqu’il y a de relâchement seul de la peau ou accompagné de coussinets adipeux (poches ou hernies). Le chirurgien plasticien ôtera la graisse de la peau en excédent et les tissus sous la peau, en vue de ne garder qu’une infime tranche musculaire. Par la suite, la peau est retendue afin d’amoindrir les rides aux alentours des yeux. Pour ce qui est de la méthode sans cicatrices, en l’absence d’important relâchement de la peau, le chirurgien plasticien peut opter pour la voie conjonctivale, permettant de dissimuler l’entaille dans la muqueuse dans la paupière. Ainsi, de l’extérieur, aucune cicatrice ne sera perceptible. En vue de sortir les éventuels entassements de graisse et donc de diminuer visiblement l’apparence bouffie du regard, il suffit d’appuyer doucement sur l’œil.

Et après la blépharoplastie ?

Étant donné que la blépharoplastie est une intervention peu pénible et une simple prise d’antalgiques est suffisante, pendant les premiers jours, le port de lunettes est recommandé. Deux jours après l’opération, la personne peut faire de la lecture ou conduire une voiture. Et une semaine après l’opération, une femme peut recommencer à légèrement se maquiller. En ce qui concerne votre travail, vous pourrez le reprendre environ une semaine après l’opération. Les activités sportives, elles, peuvent être reprises après deux ou trois semaines. Quant à vos cicatrices, au bout de quelques semaines, elles deviennent rouges, ensuite rosées, avant de devenir fines et blafardes après un an. Mais, quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de protéger vos yeux si vous vous exposez au soleil. Notez également que votre regard va paraitre plus reposé et vous allez voir que votre visage va devenir plus jeune d’une dizaine d’années. Et vers trois à six mois après l’opération, vous aurez un résultat optimal, lorsque les tissus de la peau ont retrouvé leur vivacité. Voilà donc en résumé comment se passe une chirurgie des paupières qui doit, bien sûr, débuter par une consultation médicale.